Résistants et lycéens : les 5 martyrs du Lycée Buffon

Publié le par Jérôme Theuillon

 

Au lycée Buffon, comme dans d’autres lycées parisiens (Janson-de-Sailly, Carnot, Voltaire...), des élèves et des enseignants refusent de se résigner après la défaite. Le même désir d'agir et de lutter par tous les moyens contre l'occupant, anime Jean-Marie Arthus (15 ans en 1940), Jacques Baudry (18 ans), Pierre Benoît (15 ans), Pierre Grelot (17 ans) et Lucien Legros (16 ans). Cinq élèves jusqu'ici sans histoire du lycée Buffon.

Distribuant des tracts, ils multiplient les appels auprès de leurs camarades. Ils s'efforcent de leur faire comprendre que la guerre n'est pas finie; qu'il faut lutter contre l'armée d'occupation. Ils installent une petite imprimerie qui leur permet de reproduire leurs tracts et affiches  chez l'un d'entre eux où ils cachent également leurs premières armes.

 

En 1941, le groupe passe à la lutte armée en commettant 2 attentats contre des officiers allemands.

Ils sont arrêtés sur dénonciations en juin 1942 et condamnés à mort. Le 8 février 1943, ils sont fusillés par les Allemands.

 

Publié dans Histoire 3eme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article