L'importance du Sahara dans le difficile réglement du conflit algérien.

Publié le par Jérôme Theuillon

 

Le Sahara fut un enjeu majeur de la guerre d’Algérie et contribua à ralentir le processus de négociation vers l’indépendance. 

La découverte du pétrole en 1956 dans le Sahara a tenu une place prépondérante.

Avec la question de la minorité européenne (Un peu moins d’ un million de « pieds-noirs » vivaient en Algérie) , les richesses sahariennes ont retardé la signatures des accords d’Evian (qui ont permis l’indépendance de l’Algérie).

Cette question des hydrocarbures algériens était centrale pour la France. Elle voulait également conserver l’espace saharien pour y effectuer des essais nucléaires. Les négociations ont donc butté sur ce point ( Les Français proposèrent de séparer le Sahara du reste de l’Algérie).

 Pour faire avancer les négociations, les Algériens ont adopté une position de compromis à Evian :  La France pouvait conserver un espace pour des expériences nucléaires et les compagnies pétrolières françaises bénéficiaient d’un traitement de faveur pour exploiter le pétrole et le gaz algérien jusqu’en 1971.

 

Publié dans Histoire 3eme

Commenter cet article