Corrigé du brevet blanc :les transformations des conditions de vie des Français

Publié le par Jérôme Theuillon

Sujet 1 : les transformations des conditions de vie des Français entre 1945 et 1975.

Questions (8 points)
Document 1 (3 points)
1. )On pouvait  citer la voiture, le réfrigérateur et la télé. Le texte illustre comment ces achats ne sont rendus possibles que grâce à la généralisation des achats à crédit.

Document 2 (2 points)
2. )  la baisse spectaculaire de la mortalité infantile (de 84,4 pour 1000 à 13,8 pour 1000), et l'augmentation de 10 ans de l’espérance de vie sont des éléments montrant l’amélioration de la santé des Français.

Documents 2 et 3 (3 points)
3. ) C’est un exemple de constructions de grands ensembles dans la périphérie parisienne (Cité HLM, grands immeubles, Barres).
• Elles devaient répondre à l’accroissement de la population dans les grandes villes et plus particulièrement en périphérie (exode rural)
• C’est aussi l’illustration de la nécessité d’accroître le nombre de logements  à cause de l’explosion démographique qui a caractérisé cette période (le Baby Boom)

Paragraphe argumenté (10 points)

À partir des informations tirées des documents et de vos connaissances personnelles, rédigez un paragraphe argumenté d’une vingtaine de lignes montrant les transformations des conditions de vie des Français entre 1945 et 1975.

La période qui commence en 1945 et qui s’étend jusqu’en 1975 est traditionnellement nommée dans les pays développés les « Trente Glorieuses ».

Elle s’accompagne par une transformation des conditions de vie des Français qui se caractérise par :

-Une population active en mutation

La population active a beaucoup augmenté pendant les Trente Glorieuses, c’est la période du plein emploi et c’est surtout le secteur tertiaire qui explose tandis que le secteur primaire est très en recul.

Ceci est lié à l’augmentation du travail féminin, l’arrivée de populations immigrées sur le territoire (notamment les rapatriés d’Algérie) et l’arrivée à l’âge du travail de nombreux enfants du baby boom.

Ces changements ont des conséquences sur les niveaux de vie : les classes moyennes émergent    grâce à l’augmentation des salaires, leurs enfants font des études plus longues et sont plus nombreux à la fin de cette période à obtenir le baccalauréat.

 -Une population plus nombreuse et plus urbanisée

La croissance des Trente Glorieuses s’accompagne de mutations démographiques :

La baisse de la natalité : âge tardif du mariage (allongement des études, recul des traditions et pratiques religieuses), contraception, urbanisation.

La  baisse du taux de mortalité  et hausse de l‘espérance de vie: système de santé performant (sécurité sociale créée en 1945), progrès de la médecine, de la prise en charge des personnes âgées.

Le secteur des services est majoritairement situé en ville et c’est ce cadre urbain qui devient la cadre de vie des Français : le taux d’urbanisation augmente, on construit de grands ensembles à la périphérie des grandes agglomérations.

Les campagnes se dépeuplent (désertification) en même temps que l’agriculture poursuit sa « révolution silencieuse » (mécanisation).

-Les conséquences sur les modes de vie

La société est devenue une société de consommation de masse : les familles s’équipent de biens standardisés (électroménager, automobile) , les grandes surfaces apparaissent.

Les modes de vie s’uniformisent : les comportements alimentaires, vestimentaires deviennent les mêmes. Les loisirs (vacances, pratiques des sports) sont rendus possibles grâce à l’abaissement du temps de travail, aux congés payés, mais aussi par la diffusion de modèles de consommation par les nouveaux média (télévision surtout).

Commenter cet article