Les changements climatiques et leurs conséquences géographiques

Publié le par Jérôme Theuillon

 

  *Quelles sont les caractéristiques du changement climatique ?L’atmosphère de la Terre retient, en partie, grâce à la présence de gaz à effet de serre, la chaleur rayonnée par la planète. Certains de ces gaz sont produits en proportion croissante par les activités humaines, dont pour 77% le gaz carbonique provenant de la combustion d’énergie fossile et de la déforestation, Il en résulte un réchauffement de la surface de la Terre.

  *Quelles sont les conséquences du changement climatique observés à ce jour ?
-Au cours des cent dernières années, le climat s’est réchauffé de 0,74°C en moyenne globale.

-Le niveau de la mer s’est élevé de 17 cm au cours du vingtième siècle et de 3mm par an entre 1993 et 2003, soit le double de la moyenne enregistrée durant tout le vingtième siècle.

-Une augmentation du nombre des cyclones tropicaux intenses est observée dans l’Atlantique Nord et d’autres régions du Globe depuis 1970.

  *Quels sont les impacts à terme sur la planète si les comportements humains ne changent pas  ?
-Des phénomènes climatiques aggravés : multiplication de certains événements météorologiques extrêmes (canicules, inondations, sécheresses).

-Un bouleversement de nombreux écosystèmes, avec l’extinction possible de 20 à 30% des espèces animales et végétales si la température augmente de plus de 2.5°C, et de plus de 40% des espèces pour un réchauffement supérieur à 4°C. Ceci aurait des conséquences importantes pour les sociétés.

-Des crises et des conflits liés aux ressources alimentaires et en eau: dans de nombreuses parties du globe (Asie, Afrique, zones tropicales et sub-tropicales), les productions agricoles chuteront, ce qui risque de provoquer des crises alimentaires, sources potentielles de conflits et de migrations.

-Des dangers sanitaires : le changement climatique aura vraisemblablement des impacts directs sur le fonctionnement des écosystèmes et sur la transmission des maladies animales, susceptibles de présenter des éléments pathogènes potentiellement dangereux pour l'homme.

-Des déplacements de population : l’augmentation du niveau de la mer (18 à 59 cm d’ici 2100) devrait provoquer l’inondation de certaines zones côtières (notamment les deltas en Afrique et en Asie), provoquant d’importantes migrations dont la gestion sera délicate.

  Source: GIEC, 4ième rapport évaluation du climat, 2007

Publié dans Géographie 3eme

Commenter cet article