Comprendre la crise dans le Caucase

Publié le par Jérôme Theuillon

 Le Caucase constitue la frontière entre l'Europe et l'Asie. Il présente une grande diversité ethnique où Géorgiens, Arméniens et Azeris forment les 3 principales composantes nationales.
La Russie a mis 3 siècles à conquérir le Caucase et à soumettre l'ensemble des ethnies à sa domination tsariste puis soviétique. Suivant le vieux principe du « diviser pour mieux régner », Staline opéra un découpage complexe, n'hésitant pas à déplacer des millions de personnes, bouleversant ainsi les frontières ethniques traditionnelles.

En 1991, lors de l'effondrement de l'URSS, les 3 principales composantes caucasiennes s'empressèrent de proclamer leur indépendance ( Arménie, Géorgie, Azerbaïdjan).
Afin de contrer ce mouvement de créations d'Etats-nations pour garder le Caucase sous son influence, Moscou chercha à manipuler les ethnies minoritaires(Ossètes, Abkhazes...) contre la souveraineté de ces nouveaux Etats.

Ces « conflits gelés » depuis 1991 sont entrés avec les affrontements entre la Géorgie et la Russie au mois d'août dans une phase active. Moscou, remis de l'effondrement soviétique, souhaite retrouver désormais la réalité de son influence sur les anciennes républiques de l'URSS devenues indépendantes, par tous les moyens ?

Publié dans Actualités

Commenter cet article